DOCUMENTATION

VOIR LA VERSION TEXTE | TAILLE DU TEXTE Make text largerMake text smaller

Financement international contre le paludisme

Les besoins de financement nécessaires pour couvrir les interventions minimales pour lutter efficacement contre le paludisme sont estimés à environ 3 milliards de US$ par an dont près de 2 milliards US$ en Afrique.

 

Ces financements  permettraient de satisfaire les besoins suivants à hauteur de :

  • - 10% pour l'achat de moustiquaires imprégnées de longue durée;
  • - 36% pour favoriser l'accès aux traitements combinés à base d'artémisinine;
  • - 17% pour favoriser l'accès aux tests de diagnostic rapide;
  • - 19% pour améliorer les infrastructures sanitaires, accroître les ressources humaines et améliorer la gestion et l'évaluation;
  • - 17% pour cibler des interventions spécifiques notamment envers les femmes enceintes ou la prise en charge des épisodes sévères de la maladie.

Depuis 2000, les financements dédiés à la lutte contre le paludisme se sont considérablement accrus, en particulier avec la création du Fonds Mondial de lutte contre le Sida, la Tuberculose et le Paludisme qui en est aujourd'hui le principal contributeur. Mais ces financements restent encore insuffisants.

En 2006, les financements dédiés à la lutte contre le paludisme sont d'environ 1 milliard US$, les besoins financiers annuels non couverts s'élevant à environ 2 milliards US$ par an.

- Aides Multilatérales: 77% des financements dont:

Fonds Mondial : 64% des financements

Autres aides Multilatérales (Banque Mondiale) : 13% des financements

- Aides bilatérales: 22% des financements

- Autres contributeurs (Fondations, secteur privé): 1% des financements

 

Par ailleurs, les montants investis en Recherche - Développement dans le domaine du paludisme seraient d'environ 323 millions de US$ (2004).

 

Parmi les principaux financeurs de la lutte contre le paludisme ont peut citer President's Malaria Initiative (US), la Banque Mondiale, UNITAID, le NIAID et La Fondation Bill et Melinda Gates, ces deux derniers financeurs contribuant principalement au domaine de la Recherche - Développement avec les firmes pharmaceutiques.

 

Certaines entreprises privées multinationales contribuent également au financement de la lutte contre le paludisme par des actions spécifiques.